L'histoire du piano

Leçon D - Par Grégory Widmer

Comment le piano que tout le monde connaît aujourd'hui est-il devenu ce qu'il est? Cette page présente l'étonnante histoire du piano et passe en revue les grandes révolutions dans la fabrication et la conception de ce qui est maintenant devenu ce qu'on appelle l'instrument roi.

 

L'arrière-grand-père du piano: Le Tympanon

Le tympanon est, comme le piano moderne, un instrument à cordes frappées. Très populaire depuis le Moyen-Âge jusqu'aux années 1700, cet instrument est constitué de cordes tendues dans un meuble en bois. Le joueur de tympanon frappe alors les cordes sur le dessus avec des maillets (petits marteaux). Cet instrument ressemble à peu près à un xylophone, mais avec des cordes. 

 

La joueuse de tympanon

La joueuse de tympanon

 

Contrairement à ce qu'on pourrait penser, l'ancêtre du piano n'est pas l'orgue car il appartient à la famille des instruments à vents. Cependant, c'est en utilisant certaines pièces de l'orgue que le clavier fût ajouté au tympanon.

Ce nouvel instrument se sépare en deux branches distinctes: le tympanon à clavier et cordes pincées et le tympanon à clavier et cordes frappées. 

 

L'instrument à cordes pincées (qui contient un mécanisme qui pince les cordes comme sur une guitare pour les jouer) deviendra le clavecin.

L'instrument à cordes frappées (qui contient un mécanisme primitif de marteau) deviendra le grand-père du piano; le clavicorde.

 

Le grand-père du piano: le clavicorde

La plupart du temps, le clavicorde était constitué d'un clavier de quatre octaves arrangé comme celui d'un piano moderne, à la différence que les couleurs des touches étaient inversées. Il s'agissait d'un meuble en bois à quatre pieds et rectangulaire. Chaque touche du clavier était reliée directement à un mécanisme basique qui frappait les cordes de l'instrument.

 

La joueuse de tympanon

Le clavicorde

 

Le son de l'instrument est encore très différent de celui d'un piano moderne. Il est plus court et surtout très faible. Ce type d'instrument (à cordes frappées) présente également une faiblesse: le marteau à tendance à se coucher sur les cordes une fois qu'il les a frappées. Le son est alors étouffé. 

 

Le père du piano: Le piano-forte

Bartolomeo Cristofori était un employé travaillant pour la puissante famille Médicis de Florence (Italie). Il a consacré sa vie à améliorer les instruments de musique et travailla intensément sur le clavicorde. Après environ 10 ans de travail, il crée aux alentours de 1709 un nouvel instrument; un clavicorde amélioré qu'il appelle en italien "Gravicembalo col piano e forte". On l'appelle maintenant le piano-forte. Le piano-forte comprend un mécanisme de marteau indépendant des touches. Cette fois le marteau se retire de la corde lors de la frappe ce qui augmente de façon importante la puissance du son. Aussi, le volume diffère en fonction de la force de frappe sur la touche. Cet instrument est alors parfait pour jouer à la fois doucement (piano en italien) et fortement (forte en italien), d'où le nom piano-forte.

 

La joueuse de tympanon

Le piano-forte

 

Après son premier modèle, Bartolomeo Cristofori va encore consacrer 20 ans de sa vie à l'améliorer. Son instrument va beaucoup plaire à Haydn et Mozart. Le piano-forte a un son proche d'une harpe moderne ou d'un clavecin. Notons que le piano moderne se nomme toujours pianoforte en Italie.

 

Le piano moderne

C'est la révolution industrielle qui va entraîner la naissance du piano tel qu'on le connaît aujourd'hui. Avec l'industrialisation de l'Europe, les techniques de manufacture du métal permettent de fabriquer des cordes très précises. Le cadre du piano (la structure qui maintient les cordes sous tension) passe du bois à la fonte. La tension des cordes peut être augmentée et le corps sonore du piano change également.

 

Un mécanisme de frappe dit "à double échappement" permet de jouer deux fois la même note sans devoir attendre que le marteau retrouve sa position de départ. Les connaissances scientifiques dans le domaine de l’acoustique permettent également d'adapter le piano et de rendre son son plus puissant encore. Ce type de piano plaira beaucoup à Beethoven qui avait besoin à la fin de sa vie d'un instrument qui puisse jouer fort (sa surdité devenant de plus en plus marquée).

 

Le piano moderne

Le piano moderne (John Broadwood - 1827)

 

Le piano droit apparaît au début des années 1800 et c'est en 1850 que Steinway développe le piano à queue tel qu'on le connaît aujourd'hui (avec les cordes qui se croisent dans le cadre). Le développement du piano se fera alors au travers d'une concurrence entre les grandes marques de piano. Le nombre d'octave augmente petit à petit jusqu'à 7. Les différentes pédales font leur apparition et permettent de personnaliser encore plus le jeu, permettant des subtilités nouvelles. 

 

Et c'est ainsi, après des siècles de recherche et de travail acharné, que la réalisation de votre piano acoustique a été rendue possible.

 

Score

Fin de la leçon