Comment apprendre un morceau?

Apprendre un morceau ça paraît simple à première vue, mais tout de suite les questions fusent: "N'ai-je pas choisi un morceau trop difficile?", "Est-ce grave si je n'arrive pas à jouer très vite?", "Ai-je le droit d'annoter les partitions au crayon ou est-ce contre-productif?".

 

Nous allons tenter de répondre à ce genre de question dans cette leçon. Leçon qui, j'espère, vous aidera et vous guidera vers la meilleure façon de procéder pour apprendre un morceau au piano.

 

Trouver le bon morceau

Quand ça fait une semaine qu'on a commencé à toucher à un clavier, difficile de s'attaquer au prélude op.3 n°2 de Rachmaninov. Est-ce une bonne idée? Non pas vraiment. C'est là tout le problème. Il faut trouver un juste milieu entre un morceau pas trop difficile (adapté au débutant) et pas trop ennuyant (du style Frère Jacques).

 

Choisir un morceau qui vous plaît mais qui est trop difficile va entraîner un fort découragement. À force de ne pas y arriver vous risquez de conclure que finalement le piano ce n'est pas si facile que ça et que vous n'êtes peut-être pas fait pour cet instrument. Dommage. 

 

A l'opposé, un morceau facile mais trop opposé à vos goûts ne va pas vous donner la satisfaction nécessaire qui maintiendra votre motivation. Il faut donc trouver cet optimum. 

 

Si vous vous sentez capable de jouer le morceau de vos rêves, ou simplement celui que vous venez d'entendre à la radio, alors lancez-vous. S'il est trop complexe; c'est-à-dire, si vous n'y arrivez pas à bout après des semaines acharnées, alors considérez un morceau plus simple.

 

Le bon support d'apprentissage

Avec quoi apprend-on un morceau?

Des partitions, me répondrez-vous! Eh bien, ce n'est pas si simple... Déjà, il y a beaucoup de sortes de partitions différentes et elles ne sont pas forcément toutes très bien adaptées au piano. De plus, avec Internet, un nombre important de futurs pianistes amateurs se lancent dans l'apprentissage d'un morceau à partir de vidéos d'autres personnes jouant la musique désirée. La liste ne s'arrête pas là, il y a encore le nombre toujours plus important de tutoriels et vidéos de type Synthesia (comme celles qui sont présentées dans la partie pratique du site par exemple) disponible sur les plateformes de partage de vidéos (comme YouTube).

 

Mais alors qu'est-ce qui est le plus adapté pour apprendre le morceau?

 

La réponse est simple: des partitions.

C'est quand même avec ça que les apprentis pianistes ont appris à jouer pendant des siècles d'histoire du piano et c'est un moyen efficace de retranscrire sur un papier quelque chose aussi complexe que de la musique.

 

 

Les partitions

partitions piano

Partitions papier pour piano

 

Comment obtenir ses partitions?

Le plus simple est de faire une recherche rapide sur Internet. De taper dans Google "Frère Jacques partition piano" par exemple. Avec un peu de chance, vous tomberez sur une partition gratuite. Vous pouvez aussi chercher sur Google Image, c'est une méthode qui marche assez bien pour la recherche de partition.

Si vous ne trouvez rien de gratuit, alors il y a des magasins de partitions en ligne très bien construits qui vous permettent même pour certain de régler la difficulté de la partition avant de l'acheter (plusieurs niveaux "débutant", "avancé", "expert" par exemple).  Notons qu'il y a aussi peut-être dans votre quartier un vrai magasin de musique qui vend des cahiers de partitions de vos auteurs préférés.

 

Attention à bien sélectionner vos partitions. En effet, vous allez rencontrer plusieurs types de partitions dans votre recherche; 

  • Les partitions piano solo: c'est l'optimal, il s'agit d'une partition qui est faite pour que la musique soit reproduite par un piano, et un piano uniquement! C'est certainement ce que vous cherchez. La partition est constituée de deux portées, une en clé de sol pour la main droite et une en clé de fa pour la main gauche (nous verrons plus tard dans le cours ce qu'est la clé de fa). 

partition

Piano Solo

 

  • Les partitions piano et voix: On reconnaît ces partitions car elles ont trois portées. Une pour la voix (qui est facilement reconnaissable au fait qu'une seule note est chantée à la fois (puisqu'il est impossible pour une personne de chanter deux notes en même temps). Et deux autres portées complètent la partition (une pour la main droite et une pour la main gauche, comme pour une partition piano solo). Ce type de partition a un avantage et un inconvénient. L’inconvénient est que si vous ne jouez que la partie instrumentale, vous n'aurez pas forcément la mélodie chantée. Vous pourrez alors soit chanter la mélodie pendant que vous jouez (eh oui, pourquoi pas?) soit modifier la partition pour inclure la mélodie chantée à la main droite (nécessite d'avoir déjà un bon niveau théorique).

partition

Piano Voix

 

  • Les partitions pour orchestre: là c'est un cauchemar: une dizaine de portées! Une pour chaque classe d'instrument dans un orchestre. Ici, à moins de pouvoir vraiment isoler un instrument dans la masse, il n'est pas conseillé d'utiliser ce type de partition pour le piano.
  • Les tablatures (ou partitions pour guitare): si vous jouez de la guitare, vous saurez certainement convertir ces partitions et les adapter au piano. Pour les autres, il sera difficile de s'y lancer sans apprendre un deuxième instrument.

 

Même si la partition est le moyen le plus efficace de condenser la musique en quelques feuilles de papier, il n'est pas toujours facile de trouver son bonheur. Si votre morceau n'est pas très connu, il sera difficile de le trouver de cette manière. De plus, si les partitions ne sont pas votre tasse de thé (pour le moment!) vous préférez peut-être des moyens alternatifs pour apprendre la musique de vos rêves.

 

Les tutoriels YouTube

En cherchant un peu sur YouTube, vous trouverez des vidéos de pianistes qui vous expliqueront comment jouer le morceau. La plupart seront par contre dans la langue de Shakespeare, donc j'espère que votre anglais est à niveau. Puisque la plupart des vidéos seront réalisées par des anglophones, le nom des notes utilisées sera différent du "do, ré, mi, fa, sol, la, si" des latins. Les anglophones utiliseront la série "A, B, C, D, E, F, G" avec le A placé sur le la! Ainsi, le do est un C, et le G est un sol par exemple.

 

Tutoriels vidéo sur YouTube

 

Un autre mode d'apprentissage est la vidéo Synthesia.

Synthesia est un jeu qui s'installe sur un ordinateur ou une tablette et qui représente un morceau sous la forme de notes colorées qui tombent sur un clavier de piano. Internet regorge de vidéos de ce type, il suffit simplement d'ajouter "Synthesia" à la fin de votre recherche. 

 

Ces vidéos ont l'avantage d'être plus lisibles qu'une simple vidéo d'un pianiste jouant simplement le morceau. Car un pianiste n'enfonce une touche que pendant une fraction de seconde. Il est aisé de rater l'information lorsqu'on regarde la vidéo, par contre, avec Synthesia la note est bien visible car elle parcourt lentement tout l'écran avant de tomber sur le clavier de piano.

 

Apprendre à l'oreille

C'est le Graal. Pouvoir jouer directement un morceau de tête "à l'oreille" n'est pas évident si le pianiste n'a pas un minimum de connaissance sur les accords, les gammes et la composition. Si vous êtes débutant mais que vous avez déjà l'habitude de jouer à l'oreille, votre niveau plafonne certainement car même si vous avez une bonne oreille, trouver les bonnes notes mets du temps et demande une certaine persévérance. 

 

Ce cours enseigne (à partir de la leçon 13 et jusqu'à sa fin) les bases pour permettre de comprendre la façon dont la musique est structurée. Avec ce bagage supplémentaire, vous pourrez alors apprendre à jouer sans utiliser de partition, à partir de rien d'autre que votre mémoire du morceau. Pour l'instant, à ce niveau dans le programme, nous resterons sur les partitions.

 

Annoter ou ne pas annoter? Telle est la question

C'est une question que beaucoup se posent. N'est-il pas contre-productif de passer du temps à noter le nom des notes au crayon sur la partition alors qu'on devrait faire l'effort de les lire directement?

 

Oui et non. Tout dépend de votre objectif.

 

Si vous souhaitez vraiment savoir lire une partition à vue (c'est-à-dire arriver à lire directement le nom des notes de la même façon que vous lisez un texte) alors je vous conseille de vous entraîner à lire le nom des notes directement sans les annoter. Si vous ne faites pas l'effort de lire à chaque fois, vous allez mettre du temps à développer cette nouvelle capacité.

 

Par contre, si vous avez juste comme ambition de vous faire plaisir au piano, sans forcément avoir un niveau de conservatoire, alors il n'y a pas de honte à annoter ses partitions. Il ne faut pas oublier que lire une partition à vue est quelque chose de difficile à atteindre et la plupart des pianistes amateurs annotent leurs partitions. Ça fait gagner du temps, et on arrive plus rapidement à la partie vraiment intéressante: jouer. Peu importe s'il vous est toujours un peu difficile de lire une partition si vous arrivez à tout jouer à l'oreille.

 

Score

Fin de la leçon