Les accords -suite (2)-

Leçon 15 - Par Grégory Widmer

Nous allons maintenant nous attarder sur une notion qui est fondamentale lorsque l'on essaye de reproduire un morceau sans partition ou de composer.

 

Vous savez certainement que la voie humaine ne peut pas produire deux sons différents en même temps. Alors comment faites-vous pour chanter une chanson que vous avez entendue à la radio ? En effet, une chanson comporte la plupart du temps plusieurs instruments en même temps qui eux-mêmes émettent plusieurs sons. Mais malgré ça vous arrivez quand même à sélectionner la toute petite partie de la chanson qu'il faut pour qu'elle soit reconnaissable lorsque vous la chanter.

 

Ceci est maintenant très important: quand vous chantez, vous ne gardez en tête que la note la plus aiguë pour chaque étape de la mélodie. C'est-à-dire que quand vous entendez ça :

 

la mélodie 1

Exemple - La mélodie - 1

 

Vous ne gardez en tête que ça : 

 

la mélodie 2

Exemple - La mélodie - 2

 

Mais pourquoi est-ce si important ? Il n'est pourtant pas question de chanter me direz-vous. La réponse est simple: quand on cherche à jouer une mélodie à partir d'un morceau que l'on a entendu, on doit faire le chemin inverse. C'est-à-dire retrouver toute la partie que nous n'avons pas retenue, donc la totalité du morceau excepté la note la plus à droite de chaque accords.

 

Lors de la reproduction d'un morceau "à l'oreille", une fois que vous avez trouvé la mélodie, il faudra ajouter des accords. Pour ne pas détruire la mélodie, il faudra ajouter un accord dont la note la plus aiguë est contenue dans la mélodie. Celle-ci doit donc être absorbée dans les accords. Pour satisfaire cette condition, en connaissant la mélodie, vous aurez donc trois accords à choix, un de chaque famille.

 

Par exemple, pour une note de mélodie qui serait un sol, alors les accords possibles seront (pour la gamme de do) :

  • do-mi-sol (1-1)
  • si-mi-sol (2-1)
  • si-ré-sol (1-2)

C'est-à-dire les trois accords possibles qui comportent un sol en tant que dernière note.

 

EXEMPLE

Essayons de prouver ce qui vient d'être dit. Prenons l'exemple du morceau suivant:

 

 

Maintenant, seules les notes les plus aigues vont être jouées. Celles-ci sont colorées en vert.

 

 

On voit bien que le morceau est toujours reconnaissable. Par contre, si à la place de ne jouer que la note la plus à droite du clavier, mais un autre type de note, comme la deuxième depuis la droite, on constate que la mélodie est perdue. On ne reconnait plus le morceau.

 

 

En conclusion

Lorsque vous chercher la musique d'un morceau, il vous faut trouver sa mélodie avec une touche. Puis, il faudra trouver un accord à jouer qui comportera des touches uniquement situées plus à gauche du clavier, afin de ne pas altérer la mélodie trouvée.


Saviez-vous qu'il est possible de convertir les accords de famille en famille? Si cela vous intéresse, la leçon supplémentaire suivante traite justement de point.


Les renversements F.
Pour débloquer cette leçon, vous devez acquérir la méthode complète.


Majeur ou mineur, ce terme est souvent utilisé chez les musiciens pour qualifier les accords. Comment les reconnaître ? C'est le sujet de la leçon supplémentaire suivante:


Les accords mineurs/majeurs G.
Pour débloquer cette leçon, vous devez acquérir la méthode complète.

Pour aller plus loin

SuperPROF - Cours particuliers de piano

Un professeur particulier pour continuer d'apprendre
Vous êtes presque au bout des leçons de piano que nous proposons, pour continuer d'apprendre, vous pouvez contacter des professeurs particuliers sur SuperPROF. C'est la plateforme de recherche pour des cours particuliers (notamment de piano) : près de chez vous et sans intermédiaire. Contactez autant de profs que nécessaire et échangez avant de les rencontrer.


Votre score

Votre progression

10/2350*
points